Septembre 2018

Une plaque de cuivre trouvée le premier jour dans l’atelier de gravure. Elle a dû servir à mesurer la morsure de l’acide en fonction du temps qu’elle y a passé. Elle est épaisse et ses angles arrondis me font penser à un carnet de croquis ouvert. Je la ponce puis je vais sur le patio. Avec une pointe aiguisée, je dessine Athéna qui veille sur les ateliers d’artistes.

Je l’imprime quelques fois. Je racle la surface du métal pour effacer. J’inciserai un autre croquis par-dessus.


Juillet 2019



J’efface le dernier dessin gravé dans la matrice, l’horizon de Madrid. Je remets la plaque là où je l’avais trouvée.




18 états successifs d’une pointe-sèche et une impression de la plaque en l’état, quand elle a été trouvée dans l’atelier. Impression numérique des textes.
Papier VELIN ARCHES, 160gr, blanc, 100% coton.
Relié à la main en trois exemplaires.
Résidence à la Casa de Velázquez, Madrid, Espagne.
2019